vinyles simples

Photos
2009

je cherchais un nouveau support à mes collages, je voulais que celui-ci soit non seulement original, mais également qu’il soit identifiable par tous.

l’idée du vinyle m’est apparue comme une évidence, d’autant que les réserves étaient inépuisables !

au départ, par révérence envers cet objet culte, il m’a semblé judicieux de jouer avec son histoire.
Je décidais donc d’en conserver intact le rond central, et d’en peindre les microsillons, en ne les recouvrant que partiellement de découpages.
mais en raison des contraintes que je m’étais imposées, et du peu de surface que ce petit format me proposait, j’ai donc du adopter une nouvelle approche plus adaptée à mes besoins d’expression.

2012 les vinyles composés...